Marcher dans les pas de Jaco Pastorius

Jaco Pastorius

Jaco Pastorius

Jaco Pastorious, défunt bassiste, virtuose, dépressif, connu pour son talent d’improvisation hors du commun et son inspiration venue d’ailleurs. Sous le soleil de Floride, découvrez comment j’ai marché dans les pas du plus grand bassiste de tous les temps.

Etant musicien, j’ai naturellement, comme tout passionné, des idoles qui me font rêver. En tant que bassiste, j’apprécie particulièrement l’œuvre de Jaco Pastorious. Il est connu pour être le plus grand bassiste/compositeur de tous les temps. Il est pour les bassistes, ce qu’est Pelé au football.

La surprise de mon voyage aux Etats-Unis

Avant de partir aux Etats-Unis, je n’avais jamais cherché où Jaco Pastorious avait vécu mais je m’étais plutôt concentré sur sa musique et son génie créatif. A ma grande surprise, il a grandi et a été inhumé à Fort Lauderdale, la ville où j’ai posé mon sac à dos pour commencer mon voyage nord américain. Quelle heureuse coïncidence!

Le plus formidable est qu’une de mes professeurs d’anglais, Sandy, l’a rencontré personnellement. Je me rappelle encore lorsque je lui ai demandé de me parler de Jaco. Nous étions posé autour d’un café, dans un petit coffee shop au bord de la US1 à Fort Lauderdale. Elle m’emmena en voyage dans son histoire personnelle, un retour vers le passé pour me faire revivre un concert de Jaco Pastorious, au travers de ses yeux pétillant d’émotion. J’avais l’impression d’y être avec elle.

Sandy

Sandy

Elle me raconta qu’elle habitait autrefois à Boston et qu’elle avait eu la chance de pouvoir le voir jouer sur scène et que cela l’avait complètement transporté. C’était un musicien à part qui semblait ‘perdu’ dans sa musique, mais aussi un vrai virtuose qui a marqué à jamais le Jazz de son empreinte. Elle m’a gentiment écrit ces quelques lignes en anglais :

Living in the Boston/Cambridge Massachusetts area provides residents with many incredible educational and cultural opportunities. My great fortune, while living in the Boston area, was being able to see and hear Jaco Pastorious perform in smal intimitate settings. It was a thrilling experience for me to only be 15ft away from an artist who was arguably the greatest bass guitar player in the world. I saw him perform with and without Pat Metheny. Watching Jaco wail away on his instrument transformed me. He himself often seemed to be ‘lost’ in his music. I now live in Fort Lauderdale, Florida, which was home to Jaco Pastorious. I often appreciate how fortunate I am to have had the chance to observe his brilliance!

 

La tombe de Jaco Pastorious

Après cette entrevue avec Sandy, je ne peux cacher mon envie d’en savoir plus. Comme un détective sur les traces de mon idole, ma curiosité me pousse à aller découvrir la tombe de Jaco Pastorious qui se trouve dans le cimetière Our Lady Queen of Heaven. Il me faut 40 min de bus pour m’y rendre depuis la maison de ma famille d’accueil à Fort Lauderdale.

Our Lady Queen of Heaven Cemetery

Our Lady Queen of Heaven Cemetery

Lorsque j’entre dans le cimetière, tout est calme. Il n’y a personne à l’horizon et je dois trouver sa tombe dans un cimetière qui doit faire l’équivalent de 10 terrains de football. Par chance, je vois arriver un employé posté sur sa tondeuse. Il me guide gentiment jusqu’à sa tombe.

Les 10 minutes de marche pour m’y rendre me laissent remarquer que toutes les tombes sont uniquement constituées de plaques de métal à même le sol. Ici, très peu sont faites de marbre. Je note aussi avec curiosité, d’après les noms des défunts, que la Floride est une terre de mixité. Toutes les religions et les origines sont certainement présentes ici. Dans le silence qui appelle au recueillement, je me laisse remplir par ce sentiment, que nous sommes tous égaux, qu’importe notre couleur de peau, notre langue, notre sexe ou notre religion. Un jour, nous nous retrouverons tous ensemble quelque part…

Jaco Pastorius Grave

Jaco Pastorius Grave

J’arrive finalement face à la sépulture de Jaco Pastorious, où il repose entre la tombe d’un vétéran de la guerre de Corée et celle d’un vétéran des Marin Corps. Il ne s’imaginait certainement pas finir entre deux soldats! C’est un peu étrange d’être ici, seul, face à la tombe de cet artiste. Je n’avais jamais fait ça auparavant mais cela donne un peu de profondeur à ma journée et me laisse aller à des questions certainement sans réponses.

Après tout, que laisse t-on après notre passage ici-bas? Quel est le sens de notre existence?

Plongé dans mes pensées, un des employés du cimetière me fait sursauter, certainement curieux de savoir ce que je fais ici avec mon appareil photo.

Eh man, are you musician?

Yes, I’m bassist!

Et nous voilà parti à discuter de musique et de l’œuvre de Jaco. Il est lui aussi bassiste dans une formation de gospel. J’aime beaucoup ce genre de rencontres inattendues. Je ne reverrai certainement jamais cette personne mais c’est toujours enrichissant de partager spontanément une discussion. C’est ce qui fait le charme du voyage…

 

Le parc Jaco Pastorious

J’ai aussi entendu que la ville voisine d’Oakland Park a créé un parc en son nom. Je pourrais certainement en apprendre un peu plus sur son histoire. Arrivé sur ma place, à ma grande surprise, il n’y a rien d’extraordinaire mis à part quelques photos à son effigie et un grand panneau à l’entrée.

 

Jaco Pastorius Park

Jaco Pastorius Park

 

Cette visite m’a ainsi permis de clôturer mon « pèlerinage bassistique » dans les pas de Jaco Pastorious

 

Information pratique :

Parc Jaco Pastorious (4000 North Dixie Highway, oakland park, Florida)

Tombe de Jaco Pastorious (1500 South State Road 7, Fort Lauderdale, Florida)

A propos de l'auteur

Cyril howimettheworldJe suis Cyril, l'auteur du blog : howimettheworld.com. J'y partage mes aventures autour du monde à travers mes chansons, articles et vidéos. Tu trouveras aussi tous mes conseils pour voyager moins cher, plus proches des autres et de la planète.Voir tous les articles de Cyril howimettheworld →

Laisser une réponse

CommentLuv badge

Abonne-toi vite à ma Newsletter

Subscribe!